Quand les dirigeants de l’UMP nous prennent pour des imbéciles …

20130705 SarkozyL’invalidation des comptes de campagnes de Nicolas SARKOZY n’est pas une première sous la Vème République et tout le monde politique le sait.

Le Conseil Constitutionnel est loin d’être une institution de gauche sous la coupe d’un président socialiste et tout le monde politique le sait.

Le Conseil Constitutionnel est bel et bien une institution au-dessus des partis et impartiale et tout le monde politique le sait.

Les comptes de campagne de Nicolas SARKOZY étaient truffés d’erreur et tout le monde politique le sait.

Il serait agréable que les Brice HORTEFEUX, Eric CIOTTI et autres caciques UMP le reconnaissent.

Il serait agréable que les Brice HORTEFEUX, Eric CIOTTI et autres caciques UMP s’alignent sur la position de l’un de leurs barons qui, mieux que les autres, sait où se trouve la vérité : Alain JUPPE.

Je ne peux que vous conseiller de lire l’article du Monde de ce soir dénonçant les contre-vérités que les leaders de l’UMP tentent de faire avaler à l’opinion publique française.

Et pour vous donner une idée de la gauchisation insoutenable du Conseil Constitutionne dénoncée par Brice HORTEFEUX, voilà la liste de ses membres :

Membres de droit à vie (démission impossible) : Valery Giscard d’Estaing, Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy

Mandat 2007 / 2016 : (Elysée, Sénat et Assemblée nationale de droite)

  • Jean-Louis Debré
  • Renaud Denoix de Saint Marc
  • Guy Canivet

Mandat 2010 / 2019 : (Elysée, Sénat et Assemblée nationale de droite)

  • Michel Charasse
  • Hubert Haenel
  • Jacques Barrot

Mandat 2013 / 2022 : (Elysée, Sénat et Assemblée nationale de gauche)

  • Nicole Maestracci
  • Nicole Belloubet
  • Claire Bazy-Malaurie

Donc, pour récapituler, sur les douze membres du Conseil, nous avons trois présidents de droite et six membres issus des rangs de la droite puisque Claire Bazy-Malaurie nommée par la droite a été reconduite par la gauche en 2013.

Quant à Michel Charasse … !

Je vous laisse désormais faire votre propre idée de l’impartialité du Conseil Constitutionnel piloté par Élysée comme tout en chacun le sait !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *