Quand « La Passerelle » me fait penser à « La Passerelle »

médiathèque-vitrollesokLa nouvelle médiathèque de Vitrolles, située sur l’avenue des Salyens, ouvrira en septembre 2016. Le nouvel équipement occupera 2500 mètres carrés pour un coût total estimé à 13 millions d’euros financés par l’Etat (35%) et les collectivités locales. Voilà une bonne chose.

La ville a enfin dévoilé le nom de ce nouvel édifice dessiné par l’architecte Jean-Pierre Lott et construit par « Eiffage Construction » : « La Passerelle ».

Officiellement, c’est un nom qui fait référence au rôle que cette médiathèque va tenir, regroupant tous les supports écrits ou numérique avec un rôle de pont intergénérationnel et rappelant l’ancienne passerelle qui surplombait l’avenue proche.

Pour ma part, je ne cesserais jamais de me demander le rôle subconscient qu’à tenu « La Passerelle » dans le choix de ce nom. Je fais bien entendu référence à ce « pôle culturel » qui a éclairé tel un phare le quartier de La Plaine/Cours Julien au milieu des années 80 (et maintenant encore), dirigé à l’époque par des « personnages » incontournables comme Soraya (Ah, Soraya !), Marc, Xavier puis Jean-Félix, Djamel ou notre « Gégé » national.

« La Passerelle », c’est quinze ans de ma vie intime, une de mes nombreuses vies antérieures à celle vitrollaise. Une vie trépidante que parfois il m’arrive de regarder avec un peu de nostalgie et qui m’a permis de rencontrer une foule de gens passionnés et passionnants …

Mais ceci est une autre histoire.

A « La passerelle » vitrollaise désormais de prendre cette place dans mes souvenirs.

A méditer

Maintenant pour ce que j’en pense …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *