Quel Marseille demain ?

Comme vous le savez, dans plusieurs de mes anciennes vies, j’ai fréquenté assidument le quartier de La Plaine à Marseille, étant même à mon humble niveau, un petit acteur de ce quartier.

Ce qu’il s’y passe m’a donc toujours intéressé et les événements récents de la semaine dernière m’ont donc fortement interpellé.

Pour rappel, le quartier dit « de La Plaine » est agité depuis plusieurs mois par la contestation touchant le projet de rénovation de la place engagé par la Mairie de Marseille.

Ce n’est pas la première rénovation qui est faite. Depuis le début de son existence, cette place a vu de très nombreux aménagements se succéder, des bassins avec des barques aux promenades en poneys, des stations uvales aux terrains de boules, des arbres vénérables au parking souterrain, des fontaines Wallace aux abris Decaux.

Donc, un nouvel aménagement ne devrait pas soulever beaucoup d’opposition ni mon inquiétude.

Pourtant, c’est le cas ! Pourquoi ?

La réponse est simple. Durant toutes ces années, les rénovations successives n’ont pas touché à l’essentiel de la place : son âme. Quartier populaire par excellence malgré la proximité du Boulevard Chave, elle est à l’image de son marché. Ce fameux marché de la Plaine, probablement de le plus populaire de la ville de Marseille.

Et c’est probablement cela que certains politiques marseillais ne supportent plus. Cela fait tache dans une ville qui ne jure plus que par Euromed ou par son terminal de croisières. Marseille ne doit plus être une ville populaire. Marseille se doit d’être la vitrine du tourisme. Marseille se doit de ne pas avoir un bouton de guêtre qui dépasse.

Reste maintenant à savoir si c’est le Marseille que veulent les marseillais …

En tout cas, ce n’est pas ma vision !

A méditer …

Maintenant, pour ce que j’en pense …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *